Ces joueurs africains qui brillent en D1 Belge

Mehdi Carcela, Collins Fai, Aurélio Gabriel Ulineia dit Buta… Ces 3 joueurs d’origine africaine brillent cette saison en Jupiler Pro League. A tel point qu’ils sont quasi irremplaçables dans leur formation puisqu’ils améliorent le goal average de leur équipe à chacune de leur apparition…

La Jupiler Pro League est un championnat très intéressant pour tous les connaisseurs de football et les clubs du Top 5 Européen. En effet, outre l’Angleterre, l’Italie, la France, l’Allemagne et l’Espagne, la Belgique représente l’un des championnats les plus relevés qualitativement, avec le Portugal. La Division Belge a fait ses preuves ces dernières années en sortant de nombreux joueurs réputés mondialement aujourd’hui, à l’image de Marouane Fellaini, Carlos Bacca, Axel Witsel, sans oublier Youri Tielemans, Thomas Meunier, Sergej Milinkovic-Savic et tant d’autres. En clair, c’est devenu un championnat adoré des recruteurs des 4 coins de l’Europe.

Cette saison, plusieurs joueurs réalisent de très belles performances individuelles, à tel point de devenir des éléments primordiaux dans leur équipe. Et parmi eux, nous retrouvons trois joueurs d’origine africaine, à savoir Mehdi Carcela (Maroc), Collins Fai (Cameroun) ou encore Buta (Portugo-Angolais).

L’ailier marocain du Standard de Liège s’est rapidement remis en forme et a été conservé par le club liégois après son prêt en provenance de Grenade en janvier. Transféré contre 2,50 millions d’euros, le gaucher de 29 ans est un titulaire indiscutable du côté du Stade Maurice Dufrasne et de l’entraineur Michel Preud’homme. Apparu à 21 reprises en championnat cette saison, Carcela a inscrit 4 buts et délivré 4 passes décisives. D’après une analyse Bwin sur les joueurs plus importants de la Jupiler Pro League, il augmente le goal average du Standard de quasi un but lorsqu’il joue 90 minutes (0,90 exactement). De quoi démontrer son réel impact dans le domaine offensif.

De son côté, Collins Fai évolue au poste de latéral droit principalement. Coéquipier de Mehdi Carcela au Standard de Liège, il est au club depuis 2016 après un passage au Dinamo Bucarest. Aligné à 20 reprises par son entraîneur, il a trouvé le chemin des filets à 1 reprise et délivré 3 passes décisives. Sa présence sur les prés augmente, de son côté, le goal average de son équipe de 0,63 but à chaque 90 minutes. Si cette statistique est légèrement inférieure à celle du Marocain, Fai peut aussi compter sur son travail défensif pour diminuer les buts encaissés par son équipe.

Enfin, Buta à une situation plus particulière au niveau de sa nationalité sportive. International U20 portugais, le latéral droit est né en Angola et possède donc la nationalité angolaise. Agé de seulement 21 ans et pas encore international A avec la Seleçao, le jeune joueur d’Antwerp est encore libre de rejoindre, à terme, l’équipe africaine. Pour le moment, il brille avec le club belge, candidat surprise au podium à la fin de la saison. Apparu à 14 reprises cette saison, le Lusophone a distribué 2 passes décisives et justifié son transfert de cet été, lui qui appartenait à Benfica. Sa présence sur les terrains permet à Antwerp d’améliorer son goal average d’un but (0,94) lorsqu’il dispute 90 minutes. De quoi motiver le club à l’aligner encore plus dans les prochaines semaines, et aux observateurs de jeter un œil encore plus attentif aux pépites de Jupiler Pro League.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *